Bondage-T

Sarcelles (95) // ex Bouchers de Verdun, Politburo, International Bondage // 1976 - 1982 // punk.

Guitare et chant : Jean-Pierre Olivier.
Guitare : Jean Briand.
Basse : Stéphane Fenestre.
Batterie : Philippe Rodriguez.

[ Archive Mémoire neuve ]

Discographie
 

        Les Bouchers de Verdun se forment à Sarcelles en 1976/77 (certaines sources parlent de 1975) autour de Jean Briand (guitare) et Jean-Pierre Olivier (guitare, chant), composent leurs premiers morceaux en pleine vague punk, et se stabilisent en 1979 avec l'arrivée de Philippe Rodriguez (batterie), puis de Stéphane Fenestre (basse). Le quatuor, avec le renfort d'un deuxième chanteur ("Vanzo"), prend aussitôt la direction du studio d'Enghien pour y enregistrer une première maquette en une prise live. Soucieux de s'éloigner d'une imagerie trop violente ou politique véhiculée par un nom radical, il se mue en Politburo, International Bondage et finalement Bondage-T (diminutif des « Bondage T-shirts » vendus dans la rubrique Punk Gear du magazine anglais NME). Les Bondage-T peinturlurent leur perfecto et font eux-mêmes leurs T-shirts et affiches de concert. Ils répètent à la salle des fêtes de Bouffémont et donnent quelques concerts en banlieue parisienne (forum des Cholettes, Bouffémont, Meudon, Saint-Gratien). Jean quitte le groupe pour divergences musicales et le groupe évolue désormais en trio. Fort d'une dizaine de morceaux bien rôdés, le groupe enregistre une seconde maquette dans un home studio d'Ezanville, et joue au Golf Drouot qu'il remporte en juin 1981. Malgré un public fidèle de punks locaux qui les suit partout (concerts, promos radio) et des articles dithyrambiques dans les fanzines, le groupe se sépare mi 82, à la suite de dissensions internes et las du manque de structures pour les faire jouer.